Fr En

La religion et les convictions philosophiques ou spirituelles constituent un unique critère de discrimination (CJUE)

Publié le : 15/11/2022 15 novembre nov. 11 2022

La religion ou les convictions, dont il est fait état dans la directive 2000/78, constituent un seul et unique motif de discrimination couvrant tant les convictions religieuses que les convictions philosophiques ou spirituelles. Il en résulte que, si un salarié qui se plaint de discrimination en raison de ses convictions religieuses fait partie d’un groupe comprenant des personnes qui professent des convictions philosophiques ou spirituelles, aucune discrimination directe ne peut être constatée à partir du moment où la règle de neutralité interne s’applique de manière égale à tous les membres de ce groupe. En conséquence, une charte d’entreprise qui interdit le port visible de signes religieux, philosophiques ou spirituels ne constitue pas une discrimination directe si elle est appliquée de manière générale et indifférenciée.
Ce faisant, la CJUE rappelle ce qu’elle avait déjà jugé le 14 mars 2017. Elle précise également que la religion ou les convictions listées parmi les critères de discrimination par la directive 2000/78 sont deux facettes du même critère, et non deux critères distincts. L’enjeu est la délimitation du cercle auquel la personne qui s’escrime discriminée peut se comparer. De fait, si la religion et les convictions religieuses sont protégées au même titre que les convictions philosophiques et spirituelles, l’ensemble des personnes composant le groupe de comparaison concerné par le motif de discrimination s’élargit. Ainsi, si un salarié qui se plaint de discrimination en raison de ses convictions religieuses est considéré comme faisant partie d’un groupe comprenant des personnes qui professent des convictions philosophiques ou spirituelles, aucune discrimination directe ne pourra être constatée si la règle de neutralité interne s’applique de manière égale à tous les membres de ce groupe.
Cour de justice de l’Union européenne, 13 octobre 2022, n° C-344/20
 

Historique

<< < ... 14 15 16 17 18 19 20 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.